25 statistiques de méditation surprenantes que tout le monde doit connaître

25 statistiques de méditation surprenantes que tout le monde doit connaître

La méditation est un exercice mental qui implique la relaxation, la concentration et la conscience.


C'est à l'esprit ce que l'exercice est au corps. Il se fait généralement individuellement, assis et les yeux fermés.

Les statistiques montrent que la méditation est devenue l'un des moyens les plus populaires de soulager le stress chez les personnes de tous horizons.

En plus de restaurer le corps et l'esprit dans un état calme et paisible, la méditation offre également un tas d'autres avantages.


Il n’est pas surprenant que de plus en plus de gens se tournent vers cette pratique séculaire.

Poursuivez votre lecture pour découvrir certaines des données et statistiques de méditation les plus excitantes et les plus éclairantes.



Vous découvrirez non seulement les tendances actuelles de la méditation, mais vous obtiendrez également des informations utiles sur le nombre de personnes qui méditent aujourd'hui, comment elles le font, pourquoi elles le font et quelle est l'expérience de la personne moyenne avec la méditation.


Plongeons-nous.

Statistiques et perspectives de méditation rapide super intéressantes

  • Aujourd'hui, le nombre de personnes qui méditent dans le monde est estimé entre 200 et 500 millions.
  • 40% des Américains adultes déclarent méditer au moins une fois par semaine.
  • Le nombre de personnes qui méditent aujourd'hui a été multiplié par 3 depuis 2012.
  • Plus de 35 millions d'Américains ont envisagé de pratiquer la méditation à un moment donné.
  • Depuis 2012, le nombre d'enfants qui ont essayé la méditation a augmenté de 10 fois plus.
  • 75% des insomniaques qui ont commencé un plan de méditation quotidien sont capables de s'endormir dans les 20 minutes suivant le coucher.
  • La méditation peut réduire jusqu'à 50% l'heure de réveil des personnes ayant des problèmes de sommeil.
  • La pratique de la méditation pendant 6 à 9 mois peut réduire l'anxiété de 60%.
  • On estime que plus de 50% des seniors américains méditent au moins une fois par semaine.
  • Jusqu'à 70% des personnes qui ont commencé à méditer ont continué leurs routines de soins personnels pendant plus de 2 ans
  • Le marché de la méditation aux États-Unis est évalué à 1,22 milliard de dollars
  • Le marché américain des soins personnels devrait atteindre plus de 2 milliards de dollars d'ici 2022.
  • En 2018, plus de 52% des employeurs prévoyaient des formations et des cours sur les soins personnels pour leurs employés.
  • Les séances de méditation ont réduit les suspensions scolaires de 45%.

La popularité croissante de la méditation

Contrairement à il y a quelques années, lorsque la méditation n'était qu'une activité marginale pour les types de bien-être initiés, elle a maintenant proliféré pour devenir l'une des tendances les plus puissantes en matière de bien-être.

Avec une alimentation saine et de l'exercice, la méditation est désormais l'un des trois piliers les plus appréciés du bien-être.

Voici quelques statistiques de méditation qui révèlent à quel point cette pratique de soins personnels est devenue populaire:

1. Le nombre de personnes qui méditent dans le monde est estimé entre 200 et 500 millions [1].

Bien qu'il n'y ait pas de données mondiales claires sur l'adoption de la méditation et la taille du marché, une estimation approximative des personnes qui méditent dans le monde est estimée entre 200 et 500 millions.

Avec plus de gens réalisant à quel point la méditation est efficace pour le bien-être général, il n'est pas surprenant que plus de gens soient prêts à s'engager dans la pratique.

(Le bon corps)

2. 40 pour cent des Américains adultes déclarent méditer au moins une fois par semaine [2].

Statistiques du Pew Research Center a suggéré qu'environ 40% des Américains adultes déclaraient méditer au moins une fois par semaine.

La recherche a en outre indiqué que si la religion joue un rôle crucial dans la pratique de la méditation, toutes les personnes qui méditent ne le font pas pour des raisons religieuses.

(Centre de recherche Pew)

3. Le nombre de personnes qui méditent aujourd'hui a été multiplié par 3 depuis 2012 [3].

Selon un rapport du CDC, le nombre de personnes ayant médité en 2017 était trois fois plus élevé qu'en 2012, passant d'un maigre 4,1% en 2012 à 14,2% en 2017.

Ceci est le résultat de la croissance généralisée des studios de méditation, des marques, des applications et de la sensibilisation du grand public qui promeut la méditation comme une pratique d'auto-soins bon marché et facile à utiliser.

(Centre de contrôle et de prévention des maladies)

4. Plus de 14% des Américains ont envisagé de pratiquer la méditation à un moment donné [4].

De nouvelles preuves suggèrent qu'environ 14% des Américains - contre 9,5% en 2012 - ont essayé la méditation au moins une fois dans leur vie.

En utilisant les données du recensement de 2019 sur la population américaine, cela se traduit par plus de 35 millions d'Américains.

Le stress et l’anxiété de la vie contemporaine d’aujourd’hui peuvent avoir quelque chose à voir avec cette augmentation.

(CDC / Centre national des statistiques sanitaires)

Avantages de la méditation

5. Le bien-être général est la principale raison pour laquelle les gens essaient la méditation [5]

Une étude de 2016 a cherché à comprendre pourquoi les gens pratiquent la méditation pour prendre soin d'eux-mêmes.

Parmi les raisons invoquées, 76,2% des personnes ont indiqué qu'elles étaient attirées par la méditation pour améliorer leur bien-être général.

D'autres raisons incluaient:

  • Amélioration de l'énergie - 60%
  • Amélioration de la fonction cérébrale - 50%
  • Réduire l'anxiété - 29,2%
  • Atténuer le stress - 21,6%
  • Réduire la dépression - 17,8%

(Nature.com)

6. La méditation peut réduire jusqu'à 50% l'heure de réveil des personnes ayant des problèmes de sommeil [6].

À étude du Centre national d'information sur la biotechnologie a indiqué que la méditation est une nouvelle approche de la réduction du stress et de la régulation des émotions.

Une autre étude comparative sur la pleine conscience l'approche pour le traitement de l'insomnie a noté que la méditation pourrait être utilisée pour développer des moyens adaptatifs chez les insomniaques chroniques qui peuvent les aider à combattre les heures de réveil et les symptômes nocturnes.

(Centre national d'information sur la biotechnologie)

7. Pratiquer la méditation pendant 6 à 9 mois peut réduire l'anxiété de 60% [7].

Une recherche pour savoir si la méditation de pleine conscience améliore les symptômes d'anxiété et d'humeur ont montré que la population clinique testée rapportait une amélioration de 60% de ses troubles anxieux et liés à l'anxiété.

Les patients qui ont appris la méditation étaient plus résistants au stress et à l'anxiété.

(J Clin Psychiatrie)

8. Les personnes souffrant de maux de dos étaient plus susceptibles de constater une amélioration de 30% de leur capacité à effectuer des tâches quotidiennes par rapport à celles qui ne prenaient que des médicaments. [8].

Le mal de dos chronique est l'une des principales causes de perte de temps, affectant jusqu'à 80% des adultes américains. Une étude récente a montré que la méditation pouvait soulager les maux de dos de 30%.

La méditation confère des mécanismes d'adaptation adaptatifs basés sur l'acceptation aux personnes souffrant de maux de dos chroniques.

(Université du Wisconsin)

9. La méditation de pleine conscience peut réduire les rechutes de dépression jusqu'à 12 pour cent [9]

Certains psychologues sont largement d'accord que la méditation joue un rôle essentiel dans la gestion de la dépression et peut réduire les rechutes de 12%.

De plus amples recherches montre que les personnes qui pratiquent régulièrement la pleine conscience peuvent plus facilement savoir lorsqu'elles courent un risque rechute, ce qui leur permet de prendre les mesures appropriées bien à l’avance.

(Association Américaine de Psychologie)

10. La méditation peut réduire les symptômes du SSPT 73% du temps [10]

Recherche sur les effets de la méditation de pleine conscience a montré des résultats prometteurs qui suggèrent que cette pratique d'auto-soins pourrait réduire les symptômes du trouble de stress post-traumatique chez 73% des personnes exposées à un traumatisme. Cela pourrait donner aux patients des outils pour commencer un mode de vie actif et engageant.

(Medscape)

11. La méditation joue un rôle essentiel pour retarder l'apparition et ralentir la progression de la maladie d'Alzheimer en augmentant l'enzyme télomérase de 43% [11]

Recherche récente a montré que de courtes séances de méditation quotidiennes peuvent aider à atténuer les signes et les symptômes de la maladie d'Alzheimer.

Idéalement, la méditation aide augmenter l'enzyme télomérase qui protège les bouchons / couvercles d'ADN de 43%, retardant ainsi l'apparition de A.D.

En outre, la méditation réduit le risque de maladie d'Alzheimer en favorisant le sommeil, en augmentant le bien-être, en régulant à la hausse les gènes du système immunitaire, en réduisant les gènes inflammatoires et en réduisant la dépression.

12. La méditation entraîne des augmentations massives de la densité régionale de matière grise cérébrale [12]

Statistiques récentes de méditation à partir de plusieurs images par résonance magnétique (MR) du cerveau ont montré que les praticiens de la méditation à long terme ont un volume de matière grise plus élevé que les personnes qui ne méditent pas.

le augmentation de l'hippocampe la matière grise entraîne une augmentation des capacités d'apprentissage et de mémoire. D'autres sections régionales de matière grise ont également un impact sur la compassion, la conscience de soi et l'introspection.

(Guide des diplômes en psychologie en ligne)

13. Les personnes qui ont médité pendant huit semaines changé l'expression de 172 gènes qui régulent l'inflammation, les rythmes circadiens et le métabolisme du glucose. [13]

À son tour, cela était lié à une diminution significative de leur pression artérielle.

(Bibliothèque nationale de médecine)

Démographie des utilisateurs de méditation

14. 4% plus de femmes pratiquent la méditation que d'hommes [14]

Une étude récente de la National Health Interview Study a montré que les femmes ont des taux plus élevés d'utilisation de la méditation comme moyen de combattre les facteurs de stress quotidiens que les hommes. Dans l'ensemble, 10,3% des femmes et 5,2% des hommes ont déclaré utiliser un certain type de méditation.

(Enquête nationale sur la santé)

15. Les femmes profitent plus de la méditation que les hommes [15]

Une étude de la Yale School of Medicine a révélé que les femmes qui méditent éprouvent une réduction de la pensée négative par rapport aux hommes.

Cela peut être dû au différences émotionnelles fondées sur le sexe entre les hommes et les femmes et comment les deux sexes réagissent et traitent le stress émotionnel.

16. Les adultes de 45 à 64 ans sont plus susceptibles d'utiliser la méditation que les groupes plus âgés ou plus jeunes [16]

Données du National Center for Health Statistics montrent que 15,9% des adultes âgés de 45 à 64 ans ont pratiqué la méditation en 2017.

Les adultes de moins de 44 ans et de plus de 64 ans avaient une probabilité de 13% de pratiquer la méditation.

(Bibliothèque nationale de médecine)

17. Les adultes blancs non hispaniques étaient 15,2% plus susceptibles de méditer [17].

À Étude 2017 du National Center for Health Statistics ont montré que les non-hispaniques étaient plus susceptibles de pratiquer la méditation que les Afro-Américains (13,5%) et les hispaniques (10,9%).

(Centre national des statistiques sanitaires)

18. Les bouddhistes méditent 66% de plus que les autres groupes [18]

Une étude de Pew Research a montré que 66% des bouddhistes méditent au moins une fois par semaine, 6% méditent une fois par mois tandis que 7% méditent au moins une fois par an.

Cela n'est pas surprenant puisque la méditation est une pratique séculaire parmi les bouddhistes. Mais les statistiques montrent que la méditation n'est pas une pratique isolée pour un groupe religieux.

En fait, 49% des évangéliques ont déclaré avoir pratiqué la méditation hebdomadaire, 77% des témoins de Jéhovah ont également indiqué qu'ils méditent au moins une fois par semaine, 25% des personnes non affiliées à un groupe religieux méditant une fois par semaine.

(Recherche Pew)

Méditation et enfants

19. 10 fois plus d'enfants ont pratiqué la méditation en 2017 qu'en 2012 [19]

Les National Institutes of Health estiment que 1OX plus d'enfants méditent aujourd'hui qu'en 2012. Les données de l'enquête nationale représentative a révélé que seul un maigre 0,6% pratiquait la méditation en 2012 contre 5,4% en 2017.

(Instituts nationaux de la santé)

20. Environ 5% de tous les enfants américains (4 à 17 ans) méditent maintenant [20]

Au cours des dernières années, plus d'enfants américains pratiquent maintenant la méditation de pleine conscience, parmi d'autres formes de pratiques de soins personnels.

Étonnamment, contrairement aux homologues adultes, les garçons et les filles n'ont montré aucune différence significative dans l'utilisation de la méditation entre les deux sexes.

21. Plus d'enfants plus âgés ont pratiqué la méditation que d'enfants plus jeunes [21]

Rien qu'en 2017, une étude du National Institute of Health a indiqué que les enfants plus âgés 12 ans pratiquaient la méditation que leurs homologues plus jeunes.

Alors que différentes races ont montré des pratiques de méditation différentes, il y avait une différence minime parmi les enfants de moins de 17 ans.

(Centre national des statistiques sanitaires)

L'industrie de la méditation

22. Le marché de la méditation aux États-Unis est évalué à 1,22 milliard de dollars [22].

La méditation est devenue courante aux États-Unis avec une croissance annuelle de 11,4%. Aujourd'hui, l'industrie de la méditation est vaut plus de 1 milliard de dollars et devrait dépasser 2 milliards de dollars en 2022.

(Statista)

23. Les 10 meilleures applications de pleine conscience ont rapporté plus de 195 millions de dollars en 2019 [23]

Les applications de méditation ont été les principales sources de revenus dans la catégorie des soins personnels. Headspace App a mené le peloton en gagnant plus de 56 millions de dollars rien qu'en 2019.

Autres statistiques de méditation montrent que plus de 52 millions d'utilisateurs avaient téléchargé les 10 meilleures applications de méditation en 2019.

(National Business Group on Health)

(Tech Crunch)

Méditation au travail ou à l'école.

24. En 2018, plus de 52% des employeurs prévoyaient des formations et des cours d'auto-prise en charge pour leurs employés.

De plus en plus d'employeurs adoptent l'idée d'avoir des cours d'auto-soins et une formation à la méditation pour leurs employés afin d'augmenter la productivité et la rétention des employés. Il s'agit d'une augmentation significative par rapport à 36% en 2017.

(National Business Group of Health)

25. Les séances de méditation ont réduit les suspensions scolaires de 45%.

Une école intermédiaire de San Francisco a lancé un programme baptisé «Quiet Time» réduire la violence et la culture des gangs qui se retrouvent souvent à l'école depuis le quartier.

En l'espace d'un mois à peine, l'école avait rapporté un taux de fréquentation de 98% et une réduction des suspensions scolaires de 45% grâce à cette forme de méditation.

(Le gardien)

La ligne de fond

La méditation pourrait être un moyen de réduire le stress, de soulager la douleur, d'améliorer la santé cardiovasculaire, de stimuler la mémoire et les fonctions cérébrales et d'améliorer les habitudes de sommeil.

Au-delà de la promotion de la santé et du bien-être général, la méditation est une excellente alternative pour créer le calme et améliorer la productivité et la cohésion entre les enfants, les employés et les communautés.

Ces statistiques de méditation montrent à quel point la méditation est devenue omniprésente.

Questions de méditation importantes traitées avec plus de 20 statistiques de méditation réelles

Que vous envisagiez de vous lancer dans la méditation, que vous pratiquiez la méditation depuis des années ou que vous soyez simplement curieux d'en savoir plus sur les tendances de la méditation dans le monde moderne, la meilleure façon d'en apprendre davantage sur la méditation et de répondre à vos questions est de regarder les chiffres derrière it: les études, tendances et recherches autour de la méditation.

Dans cette section de ce rapport sur les statistiques de méditation, nous couvrons toutes les statistiques les plus urgentes et les plus surprenantes concernant la méditation, des tendances de la méditation à la façon dont vous pouvez commencer avec une pratique de méditation au temps que cela prend vraiment.

Intéressé à commencer à méditer?

Le besoin de méditation est plus grand que jamais.

Il existe un sentiment de déconnexion de soi parmi les personnes de tous âges; des sentiments de solitude, d'isolement et d'incapacité à tisser des liens véritables avec ceux qui nous entourent et à s'engager avec notre moi authentique.

Nous avons du mal à être et à vivre dans l'instant présent, et la lutte pour être présente dans nos vies ne s'est jamais sentie aussi réelle.

La méditation et la pleine conscience ont gagné en popularité simplement parce qu'elles nous permettent de renouer avec les parties de nous qui se sont perdues dans le monde moderne.

Avec la surstimulation des gadgets, de la technologie et d'Internet, et juste la précipitation générale de l'environnement moderne trop productif, nos valeurs se sont tellement éloignées de notre moi intérieur que la méditation est devenue une nécessité juste pour se sentir à nouveau comme nous-mêmes, et finalement vivre une vie heureuse et épanouissante.

Si vous souhaitez commencer à intégrer la méditation dans votre vie, voici quelques questions que vous voudrez peut-être poser:

La méditation est-elle devenue plus populaire qu'avant?

Oui, la méditation est devenue de plus en plus populaire ces dernières années, et plus de personnes que jamais aux États-Unis et dans le reste du monde se livrent à des pratiques méditatives régulières.

Selon des données récentes du CDC, 14% des Américains méditent maintenant, avec environ 500 millions de personnes méditant régulièrement dans le monde, soit environ 16% de la population mondiale.

Bien que 14% ne semblent pas être un nombre énorme, il est important de mettre cela en contexte: il y a à peine 8 ans en 2012, seulement 4,1% de la population américaine pratiquait la méditation régulière.

Le saut de 4,1% à 14% signifie que le nombre d'Américains méditant régulièrement a plus que triplé en moins d'une décennie, et le nombre ne semble pas ralentir.

Quels sont les principaux partisans qui font avancer la méditation?

En plus des plates-formes de médias sociaux, des influenceurs et des personnes très prospères qui attribuent leur succès à la méditation et la promeuvent, de plus en plus de gens ressentent le grand besoin de prendre le temps de s'asseoir et de se reconnecter.

Je n’ai jamais essayé de méditer auparavant; puis-je le faire maintenant?

En tant que personne qui voudrait peut-être commencer à méditer, vous pourriez vous sentir un peu perdue. Par où commencez-vous et comment commencez-vous?

Comme pour tout nouveau passe-temps, commencer à méditer demande un peu de recherche et de patience, et n'importe qui peut le faire quand il le souhaite.

Vous n’avez pas besoin de cours ni d’expérience. En fait, une enquête a révélé que près de 70% des personnes qui méditent le font depuis moins de deux ans.

Ici se trouve le répartition exacte de combien de temps les gens méditent:

  • Moins d'un an: 24%
  • 1-2 ans: 28%
  • 2-5 ans: 19%
  • Plus de 5 ans: 30%

Un nombre important de personnes qui méditent régulièrement le font depuis si peu de temps, mais ont expérimenté tous les avantages qui viennent avec les pratiques méditatives et la pleine conscience.

Vous n’avez pas du tout besoin d’expérience ou de conseils d’experts.

De quoi ai-je besoin pour commencer à méditer?

Comme nous l'avons dit ci-dessus, la plupart des gens qui méditent le font depuis un peu moins d'un an ou deux, ce qui signifie que n'importe qui peut décider de commencer à méditer quand il en a envie.

Et exactement comment vous commencez à méditer dépend entièrement de vous: si vous voulez rejoindre un cours, physique ou en ligne, ou si vous voulez suivre un vlogger préféré, alors tant mieux. Si vous êtes plutôt old-school et que vous souhaitez suivre les astuces d'un livre, cela fonctionne aussi.

La chose importante à retenir est la suivante: tout dépend de votre propre volonté et de votre désir de le faire, et de la patience de continuer à vous y engager sans voir de récompenses immédiates.

Selon une enquête de Mellowed, 87% des personnes qui méditent le font entièrement seules. Aucun cours de groupe spécial ou enseignants coûteux requis. Juste votre propre temps et votre volonté de vous centrer.

Je ne pense pas avoir le temps de méditer. Combien de temps cela prend-il?

Tu faire avoir le temps; nous avons tous le temps de méditer. Si vous avez le temps de vous asseoir et de regarder un épisode de votre émission préférée plusieurs fois par semaine, alors vous avez le temps de méditer pour votre propre bien-être.

Les questions les plus importantes sont: à quelle fréquence les gens méditent-ils et combien de temps la méditation doit-elle durer?

Selon la même enquête mentionnée ci-dessus, environ 51% des personnes méditent jusqu'à trois jours par semaine, et seulement 16% des personnes méditent quotidiennement. Voici la répartition exacte des répondants au sondage:

  • Une fois par semaine: 9%
  • 2 jours par semaine: 20%
  • 3 jours par semaine: 22%
  • 4 jours par semaine: 15%
  • 5 jours par semaine: 14%
  • 6 jours par semaine: 3%
  • 7 jours sur 7: 16%

En ce qui concerne la durée de chaque séance de méditation, la plupart des gens pratiquent également un engagement très gérable: 88% des répondants ont déclaré que leurs méditations duraient 30 minutes ou moins, 41% méditant pendant seulement 15 minutes, 47% méditant pendant 15 minutes. à 30 minutes, 12% de méditation pendant 30 à 60 minutes et seulement 1% de méditation pendant plus d'une heure.

Le grand avantage de la méditation est qu'il n'y a pas de règles. C'est une pratique personnelle qui vous aide quelle que soit la façon dont vous choisissez de le faire, à condition que vous le fassiez de la manière qui vous convient.

Le simple fait de donner à votre esprit cette pause régulière pour se recentrer et se retrouver au milieu de tout le bruit et du chaos suffit pour ressentir le coup de pouce que la méditation peut fournir.

Si vous pensez que vous n’avez pas le temps d’ajouter des méditations à votre vie habituelle, vous vous trompez probablement. N'oubliez pas: si vous voulez vraiment faire quelque chose, vous trouverez toujours le temps de le faire.

J'ai peur de commencer à méditer. Qu'est-ce qui ne va pas?

Nous tombons dans des routines et des habitudes quotidiennes, et il peut être difficile d'incorporer une nouvelle activité dans votre vie quotidienne, en particulier celle qui nécessite un effort actif pour atteindre votre propre conscience.

Alors que d'autres activités autour de nous aspirent notre attention passive, la méditation nécessite votre propre désir actif de continuer à le faire, jour après jour.

Pour la plupart d'entre nous, entrer dans le rythme de la méditation quotidienne nécessite simplement de trouver la raison pour laquelle vous voulez le faire.

Dans l'enquête liée ci-dessus, les répondants ont énuméré leurs principales raisons de méditer, la raison la plus courante étant la réduction du stress et de l'anxiété. Voici les principales raisons pour lesquelles les gens méditent:

  • Réduire le stress et l'anxiété: 84%
  • Améliore la mémoire et la concentration: 53%
  • Améliorer les performances scolaires ou professionnelles: 52%
  • Améliorer l'énergie quotidienne globale: 39%
  • Améliorer le bien-être et la santé en général: 30%
  • Améliorer les perspectives générales et la vision du monde: 28%
  • Buts spirituels: 21%
  • Autre: 3%

Pour la plupart des gens, il n'y a pas qu'une seule raison pour laquelle nous méditons, mais une collection d'entre elles. Peut-être voulez-vous une meilleure santé, une plus grande énergie et des perspectives plus positives; peut-être voulez-vous juste du temps pour être vous-même, améliorer votre propre concentration et redécouvrir votre spiritualité.

Quelles que soient vos raisons, il est important que vous compreniez ce qu'elles sont, afin que vous puissiez vraiment commencer à méditer pour vous-même plutôt que de méditer simplement parce que c'est tendance ou que quelqu'un vous a demandé de le faire.

Quelqu'un peut-il méditer?

Oui. Il n'y a rien qui vous empêche de méditer. Votre âge, vos antécédents, votre statut socio-économique, votre nationalité - rien de tout cela n'a d'importance lorsque vous voulez commencer à méditer.

Selon des études, plus de femmes méditent que d'hommes, 16% des femmes méditant et 12% des hommes méditant.

En termes de tranches d'âge, des études ont révélé qu'environ 5% des enfants américains méditent et en tirent des bénéfices incroyables, une école ayant enregistré une réduction de 45% des suspensions scolaires après la mise en œuvre de programmes de méditation à l'échelle de l'école.

Pour les autres tranches d'âge, environ 13 à 16% des personnes à travers le conseil participent régulièrement à des méditations, de 18 à 44 ans, de 45 à 64 ans et de 65 ans et plus.

Quels sont les bienfaits de la méditation?

La méditation offre des tonnes d'avantages prouvés par des études et des statistiques. Nous explorons plus en détail les avantages sérieux à long terme de la méditation dans la section ci-dessous, mais voici quelques-uns des avantages les plus couramment rapportés de la méditation:

Les bienfaits de la méditation pour la santé physique et mentale sont infinis.

Dans l'ensemble, meilleure santé physique, santé émotionnelle et mentale et stabilité, réduction de l'anxiété et de la dépression, gestion du stress, amélioration de la capacité d'attention et de la concentration, réduction de la perte de mémoire et plus grande gentillesse envers les autres et envers soi-même: tous ces avantages et bien plus sont prouvés à prendre le temps pour s'engager avec votre moi intérieur.

Comment la méditation aide-t-elle à soulager les symptômes de la ménopause?

Les femmes âgées de 45 à 55 ans subissent la ménopause, qui marque la fin des années de procréation de la femme. Pendant ce temps, les femmes ressentent généralement de l'anxiété, de la dépression, ainsi que des symptômes physiques tels que des bouffées de chaleur.

Une étude suggère que l'utilisation des techniques méditatives telles que la pleine conscience peuvent aider à soulager les symptômes de la ménopause chez la femme.

L'étude porte sur 1 700 participants âgés de 40 à 65 ans. Les scientifiques voulaient comprendre comment leur niveau de pleine conscience et de méditation affectait leur niveau de stress et les symptômes qu'ils ressentaient.

Les patients qui ont obtenu des scores élevés sur leur niveau de pleine conscience ont également rapporté des résultats plus positifs sur l'irritabilité, la dépression et l'anxiété.

Le Dr Sood, l’un des principaux scientifiques, suggère que la pleine conscience peut aider à réduire le stress, ce qui à son tour améliore l’humeur de la femme, en particulier pendant la période de la ménopause.

J'ai un traumatisme, un SSPT et une anxiété générale; comment la méditation peut-elle m'aider?

La méditation transcendantale consiste à s'asseoir les yeux fermés tout en récitant un mantra pendant 15 à 20 minutes par jour.

Comparée à d’autres techniques méditatives, la méditation transcendantale ne repose pas sur la concentration; les participants se contentent de fixer et de penser au mantra, qui n'a généralement pas de sens réel, jusqu'à ce que le corps se sente complètement détendu et éveillé en même temps.

Une étude publiée dans Military Medicine a révélé que La méditation transcendantale peut aider les membres du service de l'armée américaine en service actif à faire face au SSPT. L'étude implique une méditation transcendantale pendant 20 minutes, deux fois par jour pendant deux mois.

Les participants ont déclaré se sentir plus détendus et concentrés après la formation à la méditation transcendantale.

Dans un cas, un patient qui a subi deux commotions cérébrales liées à l'explosion, a fréquemment vécu des flashbacks et des cauchemars, et qui a présenté un comportement hypervigilant et anxieux a déclaré se sentir plus détendu après la séance d'entraînement.

Ce soldat en particulier comptait moins sur les médicaments pour se calmer et présentait des améliorations comportementales, y compris moins d'irritabilité.

Des résultats similaires ont été trouvés dans une étude portant sur 180 détenus à risque élevé. Les scientifiques ont découvert qu'il y avait améliorations significatives des troubles du sommeil, du stress perçu et des symptômes de traumatisme après que les détenus aient participé à une méditation transcendantale.

Méditation et corps physique

Les bienfaits psychologiques et mentaux de la méditation tels que prouvés dans ces études ne sont pas vraiment un choc.

Après tout, les améliorations que la méditation apporte à sa santé mentale ont toujours été connues.

De nos jours, de plus en plus de scientifiques tentent de comprendre si la méditation peut influencer les symptômes physiques et améliorer notre bien-être physique. Deux études particulières suggèrent que c'est possible.

La pleine conscience peut-elle aider à soulager la douleur physique?

Une recherche publiée dans la revue Social, Cognitive, and Affective Neuroscience a suggéré que la pleine conscience peut aider à soulager la douleur. Cette étude a impliqué 17 participants âgés de 18 à 45 ans, qui ont tous eu peu ou pas d'expérience préalable de la méditation.

Les scientifiques ont introduit des stimuli sous forme de chaleur douloureuse VS température chaude. Tous les participants ont été exposés aux stimuli deux fois et ont été amenés à vivre l'expérience avec deux mentalités différentes.

Dans un état d'esprit, ils ont été chargés de réagir naturellement. Dans le deuxième état d'esprit, les scientifiques ont mis en évidence deux facettes de la pleine conscience: 1) l'acceptation du moment présent; 2) attention à la sensation présente.

La recherche a montré que les patients rapportaient moins de douleur physique et d'émotions négatives pendant l'état d'esprit conscient, même si les stimuli étaient complètement les mêmes. L'un des scientifiques explique que la réduction de la douleur a été causée par des réponses réduites dans l'amygdale, qui est la partie du cerveau associée à l'expérience des émotions.

La signification clinique de cette étude ne se limite pas à l’impact de la méditation à court terme sur l’amélioration de la douleur et même éventuellement de la douleur chronique. Étant donné que tous les sujets avaient peu ou pas d'expérience de la méditation et de la pleine conscience avant l'expérience, cela montre à quel point la pleine conscience peut récolter des avantages cliniques même chez les patients qui n'ont pas une expérience de méditation soutenue.

La méditation implique-t-elle la santé cardiaque?

Une autre étude intéressante révèle les bienfaits physiques de la méditation sur le corps. L'hypertension artérielle et l'hypertension sont deux facteurs de risque importants de maladie cardiaque.

Selon le CDC, les maladies cardiaques sont toujours la principale cause de décès aux États-Unis, avec 1 personne sur 4 décédant des suites d'un problème cardiaque.

Pour la plupart, la gestion de l'hypertension et de l'hypertension artérielle implique généralement des régimes rigides et des médicaments réguliers. Pour la majorité des patients, la difficulté est de suivre ces habitudes saines et de les maintenir sur une longue période.

Une étude particulière impliquait l'utilisation du Programme MB-BP, également connu sous le nom de programme de réduction de la pression artérielle basé sur la pleine conscience. Leur objectif était d'essayer de comprendre si le programme MB-BP peut aider les patients à maintenir de saines habitudes pour maintenir leur tension artérielle en dessous de la ligne de base.

43 participants ont suivi un programme de 10 séances et ont été suivis après un an. Les scientifiques ont révélé que le programme MB-BP aidait les patients à maintenir leur TA, ainsi que des changements de mode de vie sains.

Cela montre que l'entraînement à la pleine conscience peut être un élément qui change la vie lorsqu'il s'agit de traiter des maladies chroniques telles que l'hypertension.

Ces études démontrent que la méditation est une pratique intéressante offrant des avantages à court et à long terme.

Les bénéfices à court terme sont évidemment liés à une relaxation immédiate et à une diminution de l'anxiété. Chez les patients à long terme, qui pratiquent la méditation développent un sentiment plus fort de contrôle, d’équilibre et d’autogestion - qui sont tous impératifs pour maintenir sa santé physique.

La méditation en tant que marché et pratique en croissance

Il ne fait aucun doute que la méditation deviendra encore plus ancrée dans notre société dans les années à venir.

La montée en flèche des applications de méditation et de spiritualité sur le marché est une indication claire que de plus en plus de personnes se lancent dans la méditation. Rien qu'en 2019, 52 millions d'utilisateurs ont téléchargé des applications de méditation.

Les chiffres suivants montrent à quel point les applications de méditation et de spiritualité sont populaires:

  • Les applications d'auto-soins ont généré un chiffre d'affaires de 195 millions de dollars rien qu'en 2019
  • Les experts prédisent que le marché des applications de méditation sera évalué à 4 millions de dollars en 2027
  • Il y a une augmentation de 65% d'une année sur l'autre du nombre de recherches dans les applications de méditation et de yoga

Et il est probable que cela ne s’arrête pas là. Ce qui était autrefois une pratique personnelle est devenu plus courant, même dans des contextes plus professionnels.

De grandes entreprises comme Apple, et d'autres petites entreprises emboîtant le pas, ont désormais des salles de méditation dédiées pour améliorer la santé des employés.

En fait, l'intérêt pour les programmes de méditation en milieu de travail a augmenté de 20% entre 2017 et 2018 seulement.

Si vous vous demandez s'il est trop tard pour monter à bord du train de méditation, les statistiques parlent très clairement d'elles-mêmes.

La méditation n’est pas qu’une mode, c’est une nécessité dans un monde moderne aussi bruyant, occupé et trépidant.

Il n’est jamais trop tard pour commencer et utiliser la méditation pour améliorer vos performances, votre santé et votre bonheur.

Références

[1] H. M. L. J. F. Y. Z. B. L. J. A. R. L. Holger Cramer, 10 novembre 2016. [En ligne]. Disponible: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5103185/. [Consulté le 27 juin 2020].

[2] H. David Masci, «La méditation est courante dans de nombreux groupes religieux aux États-Unis», Pew Research, janvier 2018. [En ligne]. Disponible: https://www.pewresearch.org/fact-tank/2018/01/02/meditation-is-common-across-many-religious-groups-in-the-u-s/. [Consulté le 27 juin 2020].

[3] «National Center for Health Statistics», CDC, 28 novembre 2018. [En ligne]. Disponible: https://www.cdc.gov/nchs/pressroom/nchs_press_releases/2018/201811_Yoga_Meditation.htm. [Consulté en juin 2020].

[4] «Yoga and meditation», Science Alert, 12 novembre 2018. [En ligne]. Disponible: https://www.sciencealert.com/yoga-and-meditation-in-the-us-are-totally-exploding-right-now. [Consulté en juin 2020].

[5] «Scientific Reports», Nature, 10 novembre 2016. [En ligne]. Disponible: https://www.nature.com/articles/srep36760. [Consulté en juin 2020].

[6] L. R. Jason C, «Méditation de pleine conscience avec thérapie cognitivo-comportementale pour l'insomnie», Bibliothèque nationale de médecine, novembre 2007. [En ligne]. Disponible: https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/18502250/. [Consulté en juin 2020].

[7] J Clin Psychiatrie. 2013 août; 74 (8): 786–792.

[8] A. B. Aleksandra Zgierska, «Mindfulness Meditation for Chronic Low Back Pain», Université du Wisconsin-Madison, 2014. [En ligne]. Disponible: https://wholehealth.wisc.edu/tools/mindfulness-meditation-for-chronic-low-back-pain/. [Consulté en juin 2020].

[9] Lu, «Cover-mindfulness», American Psychological Association, mars 2015. [En ligne]. Disponible: https://www.apa.org/monitor/2015/03/cover-mindfulness. [Consulté en juin 2020].

[10] Brauser, «Medscape Psychiatry News», Medscape, 26 avril 2013. [En ligne]. Disponible: https://www.medscape.com/viewarticle/803175. [Consulté en juin 2020].

[11] W. A. ​​Dharma Singh Khalsa, «Journal of Alzheimer’s Disease», août 2015. [En ligne]. Disponible: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4923750/. [Consulté le 27 juin 2020].

[12] McGreevey, «Huit semaines pour un meilleur cerveau», The Harvard Gazette, janvier 2011. [En ligne]. Disponible: https://news.harvard.edu/gazette/story/2011/01/eight-weeks-to-a-better-brain/. [Consulté en juin 2020].

[13] Changements spécifiques du transcriptome associés à la réduction de la pression artérielle chez les patients hypertendus après une formation de réponse à la relaxation. Disponible: https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/29616846/
[Consulté en juin 2020]

[14] M. B. B. J. S. R. L. N. Tainya C. Clarke, Centre national pour la santé complémentaire et intégrative, 2017. [En ligne]. Disponible: https://www.cdc.gov/nchs/data/databriefs/db325-h.pdf. [Consulté en juin 2020].

[15] A. Melville, «Psychiatry News», Medscape, avril 2017. [En ligne]. Disponible: https://www.medscape.com/viewarticle/879252. [Consulté en juin 2020].

16] N. L. B. S. H. Y. Adam Burke, «BMC Complementary Medicine and Therapies», Bibliothèque nationale de médecine, juin 2017. [En ligne]. Disponible: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5472955/. [Consulté en juin 2020].

[17] Clarke, «NCHS Data Brief», NCHS, [En ligne]. Disponible: https://www.cdc.gov/nchs/data/databriefs/db325-h.pdf. [Consulté en juin 2020].

[18] Forum, «religion et vie publique», Pew Forum, 2019. [En ligne]. Disponible: https://www.pewforum.org/about-the-religious-landscape-study/#data-details. [Consulté en 2020].

[19] «De plus en plus d'adultes et d'enfants utilisent le yoga et la méditation», National Institutes of Health, novembre 2018. [En ligne]. Disponible: https://www.nih.gov/news-events/news-releases/more-adults-children-are-using-yoga-meditation. [Consulté en juin 2020].

[20] NIH, «Davantage d'adultes et d'enfants utilisent le yoga et la méditation», 8 novembre 2018. [En ligne]. Disponible: https://www.nih.gov/news-events/news-releases/more-adults-children-are-using-yoga-meditation. [Consulté le 26 juin 2020].

[21] «Nationa Institute of Health», National Center for Complementary and Integrative Health (NCCIH), 2018. [En ligne]. Disponible: https://www.nih.gov/news-events/news-releases/more-adults-children-are-using-yoga-meditation. [Consulté en novembre 2020].

[22] LaRosa, «MARKET RESEARCH BLOG», étude de marché, octobre 2019. [En ligne]. Disponible: https://blog.marketresearch.com/1.2-billion-u.s.-meditation-market-growing-strongly-as-it-becomes-more-mainstream. [Consulté en juin 2020].

[23] Perez, «Top 10 des applications de méditation», Tech Crunch, 31 janvier 2020. [En ligne]. Disponible: https://techcrunch.com/2020/01/30/top-10-meditation-apps-pulled-in-195m-in-2019-up-52-from-2018/#:~:text=In% 202019% 2C% 20the% 20top% 2010,% 25% 20and% 2033% 25% 2C% 20 respectivement .. [Consulté le 27 juin 2020].

[24] La science du bien-être et son importance: les pratiques des employeurs. Disponible: https://www.nihcm.org/categories?task=download&collection=presentation_slide_x&xi=0&file=presentation_slide&id=940 [Consulté en juin 2020] [25] L'une des écoles les plus difficiles de San Francisco transformée par le pouvoir de la méditation. Le gardien. Disponible: https://www.theguardian.com/teacher-network/2015/nov/24/san-franciscos-toughest-schools-transformed-meditation [Consulté en juin 2020]